L'école

Le règlement des études

 

Cliquez sur la section dont vous voulez consulter le règlement des études.

La façon dont on apprend est aussi importante que ce que l’on apprend. L’école maternelle s’articule autour de 6 grands pôles :

  1. Éveil religieux.  Il est nécessaire de familiariser l’enfant avec la prière, le recueillement, la bible et l’enseignement du Christ. Ce qui se cultive à la maternelle se cultive aussi en famille.
  2. Jouer. C’est en jouant qu’on apprend. L’enfant apprend parce qu’il joue tout en respectant les consignes élémentaires. Différents aspects interviennent dans le jeu : l’autonomie, la coopération, la solidarité et les défis.
  3. Bouger : Effort, concentration, détente pour bien connaître son corps. Favoriser le développement des sens, le schéma corporel, l’organisation spatiale, la latéralisation, le sens du rythme, la psychomotricité, l’équilibre.
  4. Parler. Faire comprendre ses besoins et ses sentiments, parler avec les autres, les écouter, construire son vocabulaire en découvrant de nouveaux univers, favoriser la mémoire, jouer avec les sons, avec les mots, inventer des histoires en laissant libre cours à son imaginaire.
  5. Vers l’écriture. Favoriser et développer le graphisme, le dessin, la peinture et l’habileté. Maîtriser le geste. Augmenter la dextérité, les jeux et les comptines. Plonger les enfants dans des « bains » d’écriture. Repérer des mots, des lettres, des sons d’une manière ludique.
  6. Vers les mathématiques. Apprendre à se repérer dans le temps et l’espace. Effectuer des classements, des associations, des tris. Exercer la logique. Aborder les concepts de masses, de longueurs, de formes géométriques. Reconnaître des symboles, pratiquer le tableau à double entrée. Réaliser des comptages.

Pour chaque activité, une pédagogie différenciée est appliquée, chaque fois que cela sera possible. Pour chaque enfant, une évaluation est prévue. Elle permettra de repérer où l’enfant se situe afin de l’aider à progresser.

 

Afin de permettre un meilleur fonctionnement de l’école et favorisant la communication, le règlement s'intègre dans les valeurs chrétiennes de notre École.
 

REGLEMENT DES ETUDES POUR LA SECTION PRIMAIRE.
 


1° A propos du travail journalier.

La rigueur, l’attention, la précision, la justesse sont des exigences imposées à chaque enfant. Celles-ci sont appliquées dans un climat de respect mutuel afin que chacun puisse obtenir le maximum de compétences. L’enfant est obligé de respecter les consignes données par l’équipe éducative. L’organisation, la méthode dans le travail, l’autonomie, l’initiative, la coopération, la gestion du temps, l’effort, la mémorisation sont des concepts primordiaux que nous développons chez chacun. Des recherches individuelles et collectives sont organisées, en fonction des enfants, afin de rentabiliser les capacités de chacun. Lors des activités d’apprentissage, la comparaison avec l’autre, la mise en commun sont des pratiques courantes. Chaque enfant à droit à l’erreur ! Pour les grandes compétences comme la lecture, l’écriture, les opérations,... le temps est laissé aux enfants afin de parfaire leurs acquisitions. Une période importante est parfois nécessaire pour certains ! Cet aspect renforce la continuité dans le processus d’apprentissage. Chaque enseignant est à l’écoute et répond aux demandes des élèves.

 

2° A propos des travaux à courts et à longs termes.

Fréquemment, les enfants reçoivent un travail à accomplir pour une échéance précise. Cette échéance diffère en fonction de la maturité de l’enfant. Ces travaux sont en relation avec les matières vues. La quantité de travail s’adapte également en fonction de l’enfant. Certains « gros » travaux comme les élocutions demandent une approche initiale en classe. Il s’agit d’une démarche cohérente d’apprentissage. Lors de travaux de recherche, un maximum de facilités seront offertes aux élèves : bibliothèque, CD ROM, encadrement en classe, personnes ressources,...
Des dispositifs sont organisés (fiche de lecture, plan de travail, contrat, cahier de synthèse, consignes de travail,...) afin de faciliter les apprentissages.
Le travail à domicile répond en qualité et en quantité au niveau de l’enfant. Les « devoirs » sont conçus comme un des multiples liens entre la famille et l’école.

 

3° A propos de l’évaluation.

Les élèves sont constamment en évaluation. L’enseignant les conseille, les encourage, les oriente. L’observation du comportement face aux apprentissages donne un éclairage concret sur les difficultés éventuelles. Les appréciations apportent une indication quant aux remédiations potentielles. Notre objectif premier est de responsabiliser l’enfant face à son apprentissage et de le rendre partenaire de celui-ci. Notre vue a toujours un caractère positif. C’est un des principes de l’évaluation formative. En outre, nous organisons 3 réunions parentales réparties sur un an. Ce sera l’occasion de présenter les compétences acquises, à améliorer et à atteindre en les illustrant par des travaux personnels. Ce lien « enfant-enseignants-parents » est une des clés de la réussite scolaire.
Régulièrement, nous organisons des tests afin de « photographier » les compétences acquises. A ce moment, les remédiations sont envisagées en fonction des erreurs rencontrées. Les enfants sont avertis de la matière évaluée.

Le dossier d’évaluation suit l’enfant durant sa scolarité primaire. Un certificat d’études de base (CEB) est octroyé aux enfants ayant terminé avec fruit leur école fondamentale. Ce diplôme est obtenu en fonction des résultats des EPREUVES EXTERNES CERTIFICATIVES organisées par la Communauté française. Si les épreuves ne permettent pas l’octroi du CEB,  ce dernier peut être également  délivré après délibération du conseil de classes (composé d’enseignants, de membres du centre PMS  et de la direction).
Les parents peuvent introduire un recours en cas de non obtention du diplôme.
Pour les enfants n’ayant pas obtenu ce CEB, une attestation est accordée.
L’avis du conseil de classes est présenté aux parents en fin d’année scolaire.

 

4° A propos des degrés.

Actuellement, les enfants sont placés sous la responsabilité d’un titulaire pendant 2 ans. Le groupe-classe reste, en principe, identique pendant cette période. Chaque classe à la chance d’être confronté à d’autres personnes : professeur de religion, de gymnastique et de seconde langue.
En outre, de nombreux échanges de titulaires existent ! Cette structure présente de nombreux avantages et facilite grandement la continuité dans les apprentissages. Des modifications interviennent en cas de nécessité. Après 2 ans, le groupe est modifié.

 

Faire mieux demain ce qui est déjà bien aujourd'hui

Nous contacter

Communauté Scolaire Sainte-Marie Namur
Rue du Président, 26-28
5000 Namur

  • Téléphone : +32 81 22 92 04
  • Fax : +32 81 22 79 49